Philippe Costa : écrivain biographe en Ile-de-France,
membre du réseau Nègres pour inconnus

Ecrivain biographe à Paris

Éléments de biographie... du biographe

| entrée | accueil | exemple de biographie | mon parcours |
| votre biographie, pourquoi ?  | notre collaboration | édition | droits d'auteur, déontologie |
| mes tarifs | biographies de collectivités | biographie autobiographie | bannières |

| évaluation de manuscrit | correction, révision ou réécriture d'un manuscrit |

 

« Ma biographie » : blog de conseils pour écrire vous-même votre biographie

 

Ma biographie, mon parcours professionnel

 

J'ai 67 ans et je réside une partie de mon temps à Paris, l'autre dans l'Eure, en Haute-Normandie, à cent kilomètres de Paris.

Je suis membre du réseau de biographes Nègres pour inconnus, de la Société des gens de lettres et de la Maison des écrivains et de la littérature. 

Ma décision de m'engager dans cette voie de biographe date de 2005. A la vérité, je me demande aujourd'hui pourquoi je ne l'avais pas fait avant... Tout m'y conduisait naturellement, tant ma vie personnelle que professionnelle. 

J'ai été professeur de français au Japon. 

Depuis le début des années 80, je suis impliqué de différentes façons dans l'écriture,  plus encore dans l'enseignement des techniques littéraires.

Je suis écrivain, romancier et essayiste, auteur de textes de spectacles et comédien.

J'ai créé mon premier spectacle en 1981, après un séjour de deux ans au Ladakh et au Zanskar, deux anciens royaumes situés sur le plateau tibétain. Il s'agissait d'une fresque poétique audiovisuelle sur le bouddhisme lamaïque. J'en ai été récompensé par le prix du magazine Géo pour la qualité de l'image. Ce spectacle a été largement diffusé pendant deux ans, notamment au Musée de l'Homme et au Centre Chaillot-Galliéra, à Paris.

Par la suite, j'ai créé d'autres spectacles avec Nobuko Matsumiya  qui est japonaise, musicienne traditionnelle et maître de thé : en 1998, Au pavillon de thé, une comédie créée au Théâtre de La Passerelle, Scène nationale de Saint-Brieuc ; ensuite, Après la lune, un concert-lecture poésie et musique japonaises que nous jouons depuis 2003 dans de nombreuses bibliothèques et médiathèques

Je suis aussi l'auteur d'un Petit manuel pour écrire des haïku, un ouvrage jugé incontournable sur le fond par nombre de lecteurs et qui traite des techniques de l'écriture poétique, notamment des procédés littéraires. Ce livre fait aussi l'objet d'excellentes critiques sur l'internet pour sa forme : sa qualité d'écriture, sa limpidité et son humour.

En mai 2014, j'ai publié aux Éditions Gunten Un amour de Kazuko, maître de thé.

Roman historique
270 pages - 20 €

Commandez-le
sur Amazon.fr

Je suis aussi concepteur et animateur d'ateliers d'écriture du haïku, de poésie et de la nouvelle. J'enseigne les techniques propres à ces trois genres littéraires dans les bibliothèques et les médiathèques

De 1999 à 2002, j'ai animé un atelier d'écriture du haïku sur HaikuNet, l'un de mes sites Web

J'ai aussi conçu et animé des ateliers d'écriture thématiques, comme, par exemple,  sur la forêt pour la médiathèque de Melun.

En rapport très étroit avec l'activité de biographe, je suis surtout concepteur et animateur de Groupes d'écriture d'histoires de vies, ceci depuis 1999. Un Groupe d’écriture d’histoires de vies est un stage de développement personnel par l’écriture du récit de vie.

J'ai commencé à m'intéresser aux histoires de vies en 1995 en suivant moi-même un premier stage pratique. 

En 1998, j'en ai suivi un autre, mais cette fois de formation à l'animation d'ateliers d'écriture. Parallèlement, je me suis auto enseigné la théorie des histoires de vies, une discipline des sciences humaines qui m'était déjà familière du fait de mon analyse, de ma formation psychanalytique théorique depuis alors près de quinze ans (depuis 1987) et pour avoir été vice-président de la Société française de psychohistoire (1992-1994). 

C’est alors que j'ai commencé à concevoir mes Groupes d'écriture d'histoires de vies sur la base de ce qui m'avait été transmis cinq ans auparavant, mais en fait comme la somme et l'aboutissement naturel de mon parcours antérieur. 

Enfin, de mes quelques années passées sur le divan, je garde le souvenir aussi reconnaissant que respectueux de l'extraordinaire capacité d'écoute de mon psychanalyste. A son contact, j'ai appris à développer cette faculté que je devais déjà posséder naturellement peu ou prou, à en juger par ma propension de toujours à m'attirer les confidences, souvent même de personnes quasiment inconnues de moi. Il ne me manquait que l'occasion de pouvoir l'utiliser professionnellement. J'en ai trouvé une dans mes Groupes d'écriture d'histoires de vies. L'activité de biographe me paraît bien plus en rapport encore.

 

Vous avez des amis poètes ? Offrez-leur mon Petit manuel pour écrire des haïku

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Membre du réseau

Membre du réseau de biographes Nègres pour inconnus

| entrée | accueil | exemple de biographie | mon parcours |
| votre biographie, pourquoi ?  | notre collaboration | édition | droits d'auteur, déontologie |
| mes tarifs | biographies de collectivités | biographie autobiographie | bannières |

| évaluation de manuscrit | correction, révision ou réécriture d'un manuscrit |

Contact : Philippe Costa
Tél. : 06 56 73 40 30
Philippe Costa, biographe
Pour m'éviter les courriers indésirables, l'adresse est sous forme d'image.
Merci de la recopier.
SIRET 304 388 440 00030

Date de publication : 12 décembre 2006
Dernière révision : samedi 2 mai 2015
Copyright © Artistes Associés 2006-2015. Tous droits réservés.

 WebAnalytics